Livraison gratuite pour les achats de 50$ et plus - Délai de livraison actuel: 7 jours

3 trucs pour te motiver à bouger dehors cet automne par HappyFitness

Publié par le

« Il fait froid, il fait noir, les journées sont plus courtes, la motivation se fait rare, blablabla. » Le mois de novembre étant maintenant bien entamé, on s’est fait rebattre les oreilles à maintes reprises avec cette rengaine déprimante.

Néanmoins, c’est la réalité. À l’arrivée de l’automne, notre énergie a fait son baluchon et nous a quittés pour des contrées lointaines, nous abandonnant avec, comme seule alliée, la fatigue. Avec cette dernière dans les parages, la dernière chose dont on a envie, c’est de s’entraîner (et encore moins en plein air).

Alors, si embellir votre frimousse d’une jolie tuque Guibou ne suffit pas à vous convaincre de sortir jouer dehors, voici quelques trucs pour y arriver.

HappyFitness

1 – Donne donc une chance à l’automne

Même si l’opinion populaire ne manque pas une occasion de nous rappeler que l’automne est le pire temps de l’année pour s’entraîner dehors, il ne faut pas oublier les bons côtés de cette saison détestée de tous!

Ça sent presque toujours bon dehors, l’air est frais, et il ne fait pas trop chaud et s’activer en plein air est probablement l’une des meilleures façons de déjouer la déprime saisonnière. S’il est vrai que l’activité physique augmente le niveau d’énergie et diminue le stress, sache que ces effets se font encore PLUS ressentir lorsque l’activité en question se déroule au grand air ! Convaincu ? Il te reste 1 mois et demi pour profiter de l’automne. Go !!

2 – Prends-toi pour un oignon :

« MAIS ON GÈLE » diront certains. On ne gèle pas, tu es simplement habillé tout croche. Vêtu adéquatement, t’activer en plein air ne sera que plaisir, bonheur et énergie instantané ! Primo, tu dois couvrir tes extrémités. Arme-toi de gants ou mitaines et d’un bandeau ou d’une tuque, pour couvrir tes oreilles.

Secundo, tu dois te munir de plusieurs couches de vêtements, tel un oignon ! Une première couche près du corps, idéalement un chandail de sport qui respire bien et évacue la transpiration. Une deuxième couche dont la mission est de réchauffer (une veste ou un polar). Puis, une dernière couche pour couper le vent ! Bien sûr, il est recommandé d’ajuster le nombre de pelures d’oignon en fonction de la température. Tu veux viser un petit frisson à ton arrivée dehors pour t’assurer le confort durant l’action.

3- Mets la mentalité « tout-ou-rien » à la porte !

La mentalité « tout-ou-rien » est l’ennemie redoutable qui nous pousse à choisir l’inaction totale lorsque le temps ou l’énergie pour s’entraîner plus de 45 minutes sont insuffisants.

Et une marche de 10 minutes, non ?

D’abord, comme la partie la plus ardue est de simplement mettre le pied dehors et commencer à bouger, fortes sont les chances qu’après les quelques minutes d’exercice que tu avais prévues, l’envie de continuer plus longtemps te prenne ! Tant qu’à y être !

Et sinon, 10 minutes c’est infiniment mieux que zéro, et ça compte ! Chaque minute passée à bouger contribue au maintien d’une bonne santé. Si c’était un jeu, tu te mériterais un « point santé » par mouvement effectué. C’est toute une ribambelle de points que tu peux emmagasiner en 10 minutes !

Alors, même si aujourd’hui c’est impossible pour toi d’en accumuler 100, rappelle-toi qu’1, 10 ou 50 points, c’est nettement mieux que zéro J

Chloé Rochette, coach à HappyFitness

← Article précédent Article suivant →