Livraison gratuite partout au Canada - délais de tricot-livraison: 7 jours

Danielle

 

Danielle

Depuis combien de temps tricotez-vous les items Gibou ? 

Je tricote des tuques Gibou depuis novembre 2015.

Comment avez-vous commencé à tricoter ? (si ce n’est pas avec Gibou)

J’ai commencé à tricoter vers l'âge de 10 ans . C’est ma sœur qui m’a initiée au tricot à la
broche elle qui avait fait des pantoufles en Phentex dans son cours d'économie familiale. Par la suite, c’est une amie de ma mère qui m’a servi de coach. Ainsi, elle m’a permis de réaliser de
multiples articles tels des châles, des ponchos, des couvertures, des liseuses, des bas etc …
autant à la broche qu’au crochet. Des heures et des heures de plaisirs ce qui fait que je tricote
donc depuis 45 ans « OMG »!

Où est-ce que vous tricotez, dans quelles circonstances ? 

Ma journée débute toujours par un bon café et, c’est à ce moment que je tricote ma première
tuque du jour. Par la suite, je tricote tout en regardant mes émissions de télé préférées ou un
bon film. L'été, il m’arrive de tricoter dans mon gazébo au chalet. La brise est toujours au rendez-vous devant la rivière! Entre le gardiennage, le jardinage, la popote, le yoga, les cours de dessins, de peinture et de piano, le moment est toujours propice pour une tuque.

Quelle est votre couleur Gibou préférée? 

Toutes les couleurs Gibou sont intéressantes mais j’ai une attirance particulière pour la couleur aubergine et surtout la toute dernière, violet givrée. Pour avoir tricoté toutes les couleurs, il est drôle de voir à quel point la teinture confère une texture différente à la laine. Chaque couleur à sa texture!

Vous êtes retraités de quelle domaine ?

J’ai travaillé dans le domaine de l’administration de la gestion et des communications dans les secteurs aéroportuaires et portuaires au sein de la fonction publique fédérale pendant plus de 35 ans.

Qu’aimez-vous le mieux depuis que vous êtes à la retraite ?

Être maître de mon temps. Quel bonheur de ne plus avoir à me lever à 5:15 à chaque matin, et de ne plus être prise dans le trafic! J’ai eu le privilège également que ma retraite coïncide avec la naissance de mon petit-fils; cette liberté me permet donc de profiter de temps de qualité incroyable avec lui et cela me comble de bonheur.

Auriez-vous un conseil de vie à donner à une jeune adulte ?

Très difficile cette question car je suis encore en apprentissage! En fait, je trouve beau de voir les jeunes s'élancer dans la vie avec toute la fougue que seuls les 20/30 ans offrent. Je les encourage à poursuivre leur rêve tout en écoutant leur voix intérieure mais en écoutant également la voix de la génération antérieure qui est souvent riche en expérience de vie. On peut avoir l’impression parfois de détenir une nouveauté, un nouveau processus, une nouvelle approche mais en fait c’est souvent une roue qui tourne. En échangeant avec la génération antérieure on s’offre cette possibilité de comparer la nouveauté et l'ancienneté, d'améliorer ce qui n’a pas fonctionné et de maximiser les formules gagnantes. Si mon âge me permet aujourd’hui de donner des conseils, je me rends compte qu’aujourd’hui les jeunes eux me donnent de belles leçons. Quelle richesse!